Hiki Te Hiki Te

Poing tiré qui équilibre en tirant la puissance du coup porté, mais permet aussi de préparer la suivante …

Le Hiki Te est essentiel pour la réussite de la technique en Karaté. Lorsque le coup part, l'autre bras équilibre la force dans le sens opposé . Sur un Tsuki typiquement, le poing revient en rotation et en traction collé au corps. En Kyokushinkai, le Hiki Te est haut. En Shotokan, il est bas (comme sur l'image).

Le Hiki Te permet de créer un équilibre dans la force avant et arrière. Il peut aussi s'agir d'une technique de traction après une saisie, ou un coup de coude vers l'arrière.

A noter que le Hiki Te peut prendre plusieurs formes, comme dans les Heian/Pinan Godan, poing vers le haut. Ou bien encore pour les Haito.

Je cite ici l'excellent billet de Salvatore Baldacchino sur son blog :

"Et si on parlait de ce fameux ‘Hikite’ …
Ce mot sur lequel tout bon instructeur doit pouvoir insister. Quelle est sa signification, que nous apporte-t-il ?

Hiki c’est tirer vers l’arrière, et Te c’est la main … ok tout le monde aura compris qu’il s’agit donc de tirer le poing à la hanche.

En karate, une technique ne s’exécute jamais seule, nous essayons toujours de trouver une coordination du corps en général. Notre corps trouve donc certaines marques afin de concourir à l’efficacité maximale d’une technique. Je pense tout particulièrement à la force de rotation des hanches. Le hikite est donc un mouvement compensatoire qui vient accroître la puissance d’un mouvement. Ca, c’est la pointe de l’iceberg … Mais que peut-on dire de plus, que peut-on trouver si on plonge la tête sous l’eau ?

Si pour la plupart d’entre nous, le hikite signifie ‘ramener la main à la hanche opposée’, considérons ça comme une vue fondamentale qui donne une bonne base de travail. Mais il faut savoir qu’il y a plusieurs sortes de hikite, et qu’on ne ramène pas toujours la main à la hanche. Allez, cherchez un peu …

En fouillant, n’existe-t-il pas des hikite à plusieurs niveaux, sur la poitrine, à l’épaule, près de la tête, etc.
Et pourquoi pas se servir du hikite comme saisie ! Cette fameuse main qui revient en arrière peut servir de saisie pendant que l’autre main frappe. On peut tout combiner et pimenter l’art de combattre.
Maître G.Funakoshi allait même jusqu’à dire que le hikite consistait à attraper la main d’attaque de l’adversaire et à la tirer vers l’intérieur tout en la tordant pour amener le corps de l’adversaire en appui sur celui du défenseur (voir l'illustration).

Kase Sensei écrivait que le hikite devait aussi être cérébral et pas seulement mécanique.

Bon, et dans le cas de deux coups simultanés … genre yama tsuki … ? Alors le hikite s’exerce par une pression vers le sol. Une impulsion qui pousse le sol en sens contraire.
Le hikite se retrouve aussi dans chaque technique de jambe, que ce soit un mae geri, yoko geri, mawashi geri et autres. Il est tout simplement plus perso, camouflé sous une garde haute ou basse.
D’après certains experts, il y a 9 façons de faire hikite …

Enfin, le hikite, c’est un peu le ying et le yang, le plus ou le moins, l'action et la réaction. Il existe dans tous les gestes, même s’il ne se traduit pas toujours avec la main."

Hiki Te

Voir aussi:  Choku Tsuki   |  Hikite  |

Définition précédente :  Hiki Ashi  |  Définition suivante :  Hiki Wake  |  Page d'accueil :  Définitions  

Une suggestion à nous faire ? Ecrivez-nous : contact@technique-karate.com