Randori Randori  Combat souple Combat souple

Signifie "Bon sens, garde fou". Il s’agit concrètement de combats souples qui font partie des pratiques généralisées dans la plupart des écoles.

Le Randori (ou Randori Kumite pour être précis) permet de dérouler sans pression les techniques apprises pendant le cours. Les enchaînements sont fluides. On peut structurer le Randori (un seul attaquant, uniquement pieds ou poings par exemple) ou le laisser libre. Le plus gradé doit s’efforcer de faire travailler le moins gradé, pas uniquement de "marquer des points".

Le Randori Kumite permet de s’approche du combat de compétition, développe la mobilité, la vitesse, la recherche d’opportunité.

Ce type de Kumite est parfois aussi appellé Ju Kumite.

Nos articles citant cette définition:

Favori Kumite : du combat conventionnel au combat réel

Voir aussi:  Ju Kumite  |

Définition précédente :  Ran Bu Ho  |  Définition suivante :  Règles de compétition  |  Page d'accueil :  Définitions  

Une suggestion à nous faire ? Ecrivez-nous : contact@technique-karate.com